Garantie des projets de crowdfunding Immobilier

Home Forums Forum Divers Crowdfunding Garantie des projets de crowdfunding Immobilier

  • Ce sujet contient 12 réponses, 8 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par PSCL, le il y a 4 semaines.
13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)
  • Auteur
    Messages
  • #43281
    Patrick Setzekorn
    Maître des clés

    En Mai dernier, Jérémie Benmoussa, président de Fundimmo et président de Financement Participatif France, avait abordé sur BFM Business le fait qu’il y avait une réflexion au sein des membres FPF pour mettre en place un fond de garantie sur les projets de Crowdfunding Immobilier.

    Hier, lors de la soirée du Baromètre du Crowdfunding immobilier 2020, Jérémie Benmoussa a donné plus de précision, indiquant :

    • Que le fond de garanti pourrait être lancé au 2ème trimestre 2021
    • Pourrait permettre de proposer des projets garanti autour de 5 à 6%
    • Que la société en charge de ce fond avait à priori était choisie.

    Pour l’instant pas d’info, si la garantie sera obligatoire, optionnelle, mis en place par toutes les plateformes ou pas,…

    Dans l’attente qu’en pensez vous? Bonne idée?

    Petit sondage, si on vous propose un même projet immobilier soit

    • à 9% non garanti
    • ou à 6% garanti

    Lequel choisissez vous ?

    Prêteur sur 2187 Projets via 22 Plateformes October, Pretup, Credit.fr, Lendopolis, Wiseed, Les Entreprêteurs, Lendoshpère, Unilend, Prexem, Bolden, Tributile, Wesharebonds, Fundimmo, Agrilend, Solyllend, Homunity, Lymo, Bienprêter, Miimosa, Raizers, Enerfip, Ulule

    50 € offerts pour 200 € prêtés avec le code AS19
    #43288
    Serge B
    Participant

    Patrick, il faut bien considérer qu’en matière immobilière, les « gamelles » peuvent être retentissantes puisque elles portent sur la totalité du capital le plus souvent.

    c’est vrai que nous sommes pour l’heure encore loin des taux de défaillance du crowdfunding général mais avec la multiplication des projets, je pense que nous allons tendre vers…les projets les plus sûrs sont financés par les banques et par des fonds propres suffisants. Une analyse rapide montre que ceux que nous finançons sont souvent fragiles, voir hasardeux, ce qui justifie leur niveau de rémunération d’ailleurs.

    Je ne suis pas loin de penser que les 9-10% de nominal vont dans le temps se réduire à 5-6 compte tenu de l’impact des défaillances. Ce sera donc au final la même chose, le stress en moins. Et ça en ferait un placement sécurisé et encore bien rémunéré !

    J’ose enfin espérer que la Société de cautionnement sera vigilante et que son intervention ne sera pas systématique: Contribuer à éliminer du marché par ce biais certains opérateurs douteux serait une bonne chose aussi.

    a suivre donc, mais sur le principe je vois la chose d’un bon œil.

    bien à vous

    #43345
    tux
    Participant

    6 % avec une VRAI garantie, je signe sans problème

    Par contre il faudra forcement qu’il y ai des règles, des conditions d’accès pour pouvoir prétendre à se type de projet. 2-3 rigolos suffiraient à assécher le fond de garantie

    “Les investissements d'aujourd'hui sont les profits de demain et les emplois d'après demain.”
    Helmut Schmidt

    #43386
    Serge B
    Participant

    Et je vote pour « 6% garanti » bien sûr !

    #43396
    Rem
    Participant

    Ça me parait énorme 6% garanti, ça serait sans aucun doute le meilleur placement du marché. Même les meilleurs SCPI n’arrivent pas à ce rendement (Enfin si, il y a Corum Origin mais c’est la seule).

    50 € offerts pour 200 € prêtés avec le code AS19
    #43405
    enr
    Participant

    je me méfie des exclusions de garantie qui auront malencontreusement tendance à se produire lorsqu’on en aura besoin!

    #43412
    Patrick Setzekorn
    Maître des clés

    5 à 6% ont été évoqués lors de la conférence mais comme on trouve des projets entre 7 et 12% j’imagine que le taux garanti pourra aussi évoluer en fonction du risque.

    Également à voir si toutes les plateformes immobilier intégreront le fond, car nécessite un investissement pour sa mise en œuvre et sans doute aussi le suivi.

    Ce qui me fait peur c’est que si placement garanti même à 5% risque d’attirer énormément d’investisseurs. Le crowdfunding immobilier avec ses 600 millions de financement a t’il la capacité à accueillir tout ces investisseurs supplémentaires. Les projets risquent d’être pris d’assaut et il sera de plus en plus compliqué de prêter

    Wait and see…

    Prêteur sur 2187 Projets via 22 Plateformes October, Pretup, Credit.fr, Lendopolis, Wiseed, Les Entreprêteurs, Lendoshpère, Unilend, Prexem, Bolden, Tributile, Wesharebonds, Fundimmo, Agrilend, Solyllend, Homunity, Lymo, Bienprêter, Miimosa, Raizers, Enerfip, Ulule

    #43416
    Rem
    Participant

    Ha ben c’est certain qu’il va y avoir beaucoup de monde qui va s’y intéresser. Entre les assurances vies et les OPCI, ça va devenir le placement en vogue et mécaniquement les taux vont baisser.

    #43419
    Patrick Setzekorn
    Maître des clés

    Ha ben c’est certain qu’il va y avoir beaucoup de monde qui va s’y intéresser. Entre les assurances vies et les OPCI, ça va devenir le placement en vogue et mécaniquement les taux vont baisser.

    Déjà sur les chiffres de 2020 du baromètre immobilier, on voit le montant moyen par projet fortement augmenter et le nombre d’investisseurs moyen par projet fortement diminuer. En cause, les fonds qui intègrent de plus en plus le crowdfunding immobilier dans leurs portefeuilles. Espérons qu’il reste encore un peu de place pour nous dans les années à venir… la garantie risque de ne pas nous y aider…

    Prêteur sur 2187 Projets via 22 Plateformes October, Pretup, Credit.fr, Lendopolis, Wiseed, Les Entreprêteurs, Lendoshpère, Unilend, Prexem, Bolden, Tributile, Wesharebonds, Fundimmo, Agrilend, Solyllend, Homunity, Lymo, Bienprêter, Miimosa, Raizers, Enerfip, Ulule

    50 € offerts pour 200 € prêtés avec le code AS19
    #43421
    PSCL
    Participant

    Je ne signerai pas.

    Chacun son appétence au risque.

    Si on prend le taux de défaut moyen, on est bien en dessous de 33%.

    Un portefeuille diversifié sera toujours plus rentable qu’une assurance.

    Je suis d’accord avec le risque d’appel d’air provoqué par cette garantie.

    #43422
    herve
    Participant

    les défauts immobilier sont plutôt rare [jusqu’à maintenant) pour un rendement très attractif.

    Cette  proposition d’assurance n’est elle pas là pour anticiper des défauts à venir???Pour éviter le sauve qui peut qui s’en suivra

    Le prix de l’ immobilier et les revenus des foyers sont plus que jamais décoléré

    #43444
    gregory C
    Participant

    Bonjour,

    Je n’ai pas lu ou regarder les informations sur ces changements, mais cela me semble en effet fait pour attirer les fonds encore réticents au risque.

    Tous les projets assurés ne seront donc au final que pour les fonds, pas pour nous, les « petits » et nombreux investisseurs.

    #43470
    PSCL
    Participant

    les défauts immobilier sont plutôt rare [jusqu’à maintenant) pour un rendement très attractif. Cette proposition d’assurance n’est elle pas là pour anticiper des défauts à venir???Pour éviter le sauve qui peut qui s’en suivra Le prix de l’ immobilier et les revenus des foyers sont plus que jamais décoléré

     

    C’est pour cela qu’il faut bien choisir les projets. J’ai vu sur une plateforme un projet avec une marge sur CA à 1%.

    L’écart entre salaire et prix de l’immobilier se creuse grâce aux taux bas.

    A voir si ça remonte.

     

    50 € offerts pour 200 € prêtés avec le code AS19
13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
50 € offerts pour 200 € prêtés avec le code AS19
0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer
Email