Sélectionner une page

Notifications
Retirer tout

Les Entreprêteurs Rebond des défaillances: Paradoxalement plutôt une bonne nouvelle

6 Posts
4 Utilisateurs
0 Likes
1,327 Vu
(@neugier)
Estimable Member
Inscription: Il y a 1 an
Posts: 142
Début du sujet  

Bonjour,

Voici une newsletter reçue de la part des Entreprêteurs sur les défaillances. Qu'en pensez-vous?

 

"Le nombre de défaillances a retrouvé début 2023 son niveau d’avant la crise sanitaire, ce qui est, de façon contre-intuitive, une bonne chose. La crise sanitaire a entraîné une chute du nombre de défaillances d’entreprises du fait de l’ampleur des aides accordées. À partir de l’automne 2022, le nombre de défaillances mensuelles a retrouvé la tendance pré-Covid du fait de la levée des aides exceptionnelles. Ce rebond des défaillances est une évolution souhaitable car la disparition de certaines entreprises est un processus naturel d’une économie capitaliste.

image
Ce qu'il faut retenir !
Les défaillances ont plongé de façon inattendue pendant la crise sanitaire.
Alors que les confinements ont entraîné un effondrement de l’activité économique il était craint, et attendu, que le nombre de défaillances explose. C’est en fait l’inverse qui s’est produit : en 2020 les défaillances ont chuté de près de 40 % par rapport à 2019. Cela s’explique par l’ampleur des mesures de soutien (le « quoi qu’il en coûte », comme le financement du chômage partiel ou les prêts à taux zéro) qui a permis à des entreprises de survivre alors qu’elles auraient probablement disparu s’il n’y avait pas eu la crise sanitaire.
Les défaillances ont rebondi avec la fin des mesures de soutien.
La fin de la pandémie a entraîné la levée des mesures de soutien, qu’il aurait été extrêmement coûteux pour les finances publiques de maintenir indéfiniment. Même si l’économie a rebondi et a dépassé son niveau de 2019 dès la fin 2021, les défaillances sont également reparties à la hausse car les entreprises ne bénéficiaient plus d’aides exceptionnelles. Ainsi, dès l’automne 2022, le rythme des défaillances est redevenu globalement similaire aux niveaux de 2019.

Le rebond des défaillances a été une évolution positive.
Les défaillances sont généralement perçues négativement, notamment du fait des destructions d’emplois qu’elles peuvent entraîner. Cependant, la disparition des entreprises les moins rentables est un processus indispensable au développement d’une économie (d’où l’importance d’un filet de protection sociale au bénéfice des chômeurs). Cela rejoint le concept de « destruction créatrice », selon lequel il est préférable que les entreprises les moins bien gérées, qui n’utilisent pas les meilleures technologies ou qui ne correspondent plus aux attentes des consommateurs, disparaissent au profit des entreprises mieux Rebond des défaillances : Paradoxalement plutôt une bonne nouvelle gérées, innovantes et capables de satisfaire la demande. Si les défaillances sont empêchées ou freinées, les entreprises inefficaces continuent à utiliser des ressources, notamment du travail qualifié (une ressource particulièrement rare en cette période de difficultés de recrutement), au détriment des autres entreprises pour qui cette ressource devient plus chère. Les défaillances permettent ainsi une réallocation des ressources vers les entreprises les plus productives, c’est-à-dire vers celles qui en font le meilleur usage.

Par Sylvain Bersinger, économiste chez Asterès en partenariat avec Les Entreprêteurs


   
RépondreCitation
 olx
(@olx)
Honorable Member
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 518
 

certes cela assaini le marché et seules les sociétés robustes restent... mais dire/sous-entendre à ceux qui ont investi dans des sociétés dopées aux aides qui sont maintenant en défaillance qu'ils ne vont pas retrouver leurs investissements mais que c'est une bonne chose... faut oser 🤣 


   
RépondreCitation
 olx
(@olx)
Honorable Member
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 518
 

en gros cela rassure sur les investissements futurs mais on ne sait pas si on va pouvoir récupérer nos investissements passés pour investir dessus 😀


   
RépondreCitation

Raizers bonus 100€

(@whynot)
Eminent Member
Inscription: Il y a 1 an
Posts: 42
 

D'un point de vue macro économique, c'est vrai, et d'ailleurs, actuellement, les milliards de soutien lors de la crise Covid sont remplacés par les milliards déversés dans l'économie de guerre (aux US surtout, mais chez nous aussi), qui ruisselle sur beaucoup d'entreprises du secteur privé et soutiens artificiellement l'économie en creusant encore la dette, mais effectivement, dans un cas comme dans l'autre, c'est reculer pour mieux sauter, et il faut bien que les projets / entreprises intrinsèquement déficitaires dans des conditions de marché normales disparaissent.

L'article parle de défaillances d'entreprises, ce qui nous intéresse ici, ce sont les défaillances de projets spécifiques au crowdfunding immobilier et/ou ENR principalement, et là, les seconds sont bien plus robustes que les premiers face à la hausse des taux. 

Si elle perdure, le marché immobilier va chuter plus lourdement que la simple amorce actuelle, et il se peut alors que beaucoup de projets basculent en négatif car le BP de lever de l'argent / construire / vendre avec un profit partagé ne tiens plus quand les prix de vente se trouvent inférieurs au coût de revient à cause de l'effet conjugé de la hausse des taux t de la baisse des prix de l'immobilier. Cela nous pend au bout du nez, et par précaution, cela fait 6 mois que je ne fais qu'espérer voir mes projets déjà engagés sortir positivement ou tout au moins récupérer le capital, et je ne réinvestis plus rien dans les nouveaux projets (sauf ENR).


   
RépondreCitation
(@berti49)
Reputable Member
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 301
 

@whynot 

 

entièrement d'accord

attention toutefois à rester sélectif dans les projets ENR, en particulier ceux qui annoncent du CF sur période courte en vue de se refinancer avec les banques dans 1 an...

 


   
RépondreCitation
(@neugier)
Estimable Member
Inscription: Il y a 1 an
Posts: 142
Début du sujet  

Posté par: @olx

en gros cela rassure sur les investissements futurs mais on ne sait pas si on va pouvoir récupérer nos investissements passés pour investir dessus 😀

C'est exactement ce que je me dis!! 😉 Mais ça incite quand même à être prudent. J'espère que ça va pousser les plateformes à être plus exigeantes, même si elles ont besoin de projets pour se financer. Toujours le même problème...

 


   
RépondreCitation

Les Entreprêteurs 4% de cashback

Join Us!

TOP OFFRES du mois

Collaborations commerciales














Les offres du moment






























PLATEFORMES INTERNATIONALES - MINTOS - SWAPER - ROBOCASH - LENDERMARKET - ESKETIT - ESTATEGURU - PEERBERRY
IGRAAL 3€ offerts

NESWLETTER A&$


1 à 2 emails par mois totalement dédiés à l'univers de la finance participative
Abonnez-vous à ma newsletter et rejoignez les 4 539 autres abonnés.

J’ai commencé mon Portefeuille en 2016

À ce jour j’ai investis sur 34 plateformes, 2537 projets et près de 530 000€ 

⭐LES CLASSEMENTS

Tous les mois nous collectons des centaines de données pour vous fournir des baromètres et classements. Ces données sont celles des indicateurs de performances mis en place par l’association Financement Participatif France.

⭐CLASSEMENTS SCPI

⭐IMMOBILIER FRACTIONNÉ

⭐QUI SUIVRE sur TWITTER – LINKEDIN

Je teste les plateformes depuis 2016
À ce jour j’ai investis sur 34 plateformes, 2500 projets et plus de 530 000€. Mes avis sont ainsi basés sur plus de 8 années.

Crowdfunding ENR ENR & TRANSITION

  1. ENERFIP
  2. LENDOPOLIS
  3. LENDOSPHERE
  4. LUMO
  5. MIIMOSA
  6. SOLYLEND
  7. TREESITION

Crowdfunding dons DONS & CONTREPARTIES

  1. ULULE

⭐BONUS EXCLUSIF +1500€

  • + de 40 Offres
  • Des offres EXCLUSIVES !
  • Cashback
  • Bonus sur 1er investissement
  • Bonus de fidélité sur les investissements suivants

Crowdfunding immobilier IMMOBILIER

  1. ANAXAGO 100€
  2. BALTIS 25€
  3. BIENPRÊTER 50€
  4. CLUBFUNDING 100€
  5. CITESIA 50€
  6. COLLECTIMO 2%
  7. CROWDYBEE 2%
  8. FINPLE 50€
  9. FUNDIMMO 100€
  10. KOREGRAPH
  11. HOMUNITY 100€
  12. HOUSEBASE
  13. LA PREMIERE BRIQUE 3+1%
  14. RAIZERS 100€
  15. STOMEA 2%
  16. THE CLIQUE 1%
  17. TOKIMO 0,5%
  18. UPSTONE 30€
  19. WESHAREBONDS 50€
  20. WEVEST 1%
  21. WISEED 100€

Immobilier fractionné IMMO FRACTIONNÉ

  1. ATOA.IO 1%
  2. BLOKS.CO 4%
  3. BLOCSHARE 3%
  4. BRICKS 1%
  5. MEUTE INVEST 1%
  6. STREAL 3%
  7. TANTIEM 2,3%
  8. WALLY 1%

Crowdfunding ENR ENR & IMPACT

  1. ENERFIP 30€
  2. LENDOPOLIS 30€
  3. LENDOSPHERE 30€
  4. LITA.CO 20€
  5. MIIMOSA 50€
  6. SOLYLEND 20€

Crowdfunding ENR DEFISCALISATION 

  1. GIRARDIN DOM COM AGRICOLE 4%

SCPI SCPI

  1. EPARGNOO 100€ +4%
  2. LOUVE INVEST 25€ +3%
  3. CORUM