50 € offerts pour 200 € prêtés avec le code AS19
(Last Updated On: 3 février 2020)
David Peronnin

David Peronnin

Président CLUBFUNDING

A&$ : Quand CLUBFUNDING a-t-il été lancé et qu’elle était l’ambition de ses fondateurs au départ ?

David Peronnin : ClubFunding a été lancé en 2015 avec pour ambition de démocratiser les émissions obligataires.
En effet, pour les entreprises, et surtout les PME, il était contraignant et relativement complexe de réaliser une émission obligataire avant l’ordonnance du financement participatif de 2014.
De même pour les particuliers, investir sur des obligations n’était pas évident et souvent réservé aux investisseurs professionnels. 

A&$ : Aujourd’hui, qu’est-ce qui différencie CLUBFUNDING des autres plateformes ?

David PeronninA la différence des autres plateformes, nous proposons un moyen d’investir via des obligations : un produit unique et exclusif (pas d’actions, de minibons ou de contrats de prêts).
L’autre avantage par rapport aux autres acteurs est que nos investisseurs reçoivent des coupons payés mensuellement. Ainsi ils commencent à récolter le fruit de leur investissement dès le mois suivant leur souscription.

Autre élément différenciant : notre équipe de structuration des projets continue d’innover en proposant une grande diversité et pluralité des sûretés sur chaque projet.
Par ailleurs, notre positionnement se différencie également par une spécialisation sur le secteur de l’immobilier. Il s’agit principalement d’opérations de rénovation (80% des projets financés), les besoins en rénovation en France étant considérables.

A&$ : CLUBFUNDING avait à l’origine un positionnement très orienté sur le prêt aux PME. Il semble qu’aujourd’hui l’immobilier représente la quasi-totalité de vos propositions de financement. Pourquoi ce changement de stratégie et qu’en sera-t-il dans les années à venir ?

David Peronnin : Dès notre première année en 2015, nous financions déjà de nombreux projets dans le secteur de l’immobilier (près de 40%). Chaque année l’immobilier représente une part croissante de nos financements, une part qui a atteint 98% en 2019. Dans ce secteur, c’est aussi la récurrence des entreprises clientes de nos solutions de financement qui se révèle intéressante.

Clubfunding - Projets Immobiliers

Clubfunding – Projets Immobiliers

Par ailleurs, la durée relativement courte des collectes (fort attrait de nos investisseurs pour ce type de projets) nous permet de valider ce positionnement naturel.

A&$ : Avec 120 millions financés à date, vous êtes l’un des leaders du marché, mais au final vous semblez très peu communiquer vers le grand public ? (Communauté de 2300 investisseurs) Pourquoi ce choix ? Est-ce amené à évoluer ?

David PeronninLa communication des CIP est encadrée par l’AMF qui nous impose une communication non promotionnelle, à adresser à des investisseurs avisés sur nos produits et les risques qu’ils comportent.

De plus, la durée des collectes ne dépassant pas l’heure généralement, nous n’avons pas la volonté de communiquer davantage. La politique de notre d’entreprise est la discrétion avant tout et cela se ressent avec notre nom « Club »Funding.

A&$ : Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur la typologie de projet que vous proposez ? Le ticket d’entrée ? Le taux moyen ? Durée moyenne ? Rendement ? `

David PeronninNous proposons des projets immobiliers de type résidentiel mais également des commerces et bureaux, portés par des promoteurs immobiliers, promoteurs-rénovateurs et foncières. Nous avons également des projets courts de 6 à 12 mois de type achat-revente avec souvent une revente déjà commercialisée préalablement à la collecte.

Le ticket d’entrée est à 1000€. Le taux moyen est de 10% et la durée moyenne de 20 mois. Le rendement est également de 10% et nous ne prélevons pas de frais aux investisseurs. C’est donc bien un rendement net de frais de gestion.

A&$ : Quand on parle de crowdfunding on évoque le besoin de diversification tant en terme de nombre de projets que de promoteurs pour limiter les risques. Quelles recommandations CLUBFUNDING fait-il à ses prêteurs pour avoir un portefeuille bien diversifié ?

David PeronninNous conseillons à nos prêteurs d’avoir un portefeuille diversifié en investissant dans différents types de projets, proposés par des opérateurs différents et également dans des localisations différentes.

Nous souhaitons que nos investisseurs comprennent bien les projets dans lesquels ils investissent et qu’ils appréhendent les risques inhérents.

Par ailleurs, Charles-Emmanuel et Maxence, nos deux chargés en Relation Investisseurs sont disponibles pour répondre aux questions des prêteurs et les conseiller au mieux dans la diversification de leurs investissements.

A&$ : Avec combien de promoteurs différents travaillez-vous et avec combien d’autres pourriez-vous potentiellement travailler ?

David PeronninNous travaillons avec une centaine d’opérateurs dont environ une quarantaine de partenaires réguliers. Sur 2020, nous avons surtout l’ambition de continuer à rencontrer des partenaires fidèles et fiables. La relation de confiance que nous construisons avec nos clients emprunteurs est extrêmement importante.

A&$ : Avec la Loi PACTE, outre le montant des projets qui peut à présent atteindre 8 Millions d’Euros on parle aussi beaucoup de la possibilité d’inscrire ses titres dans un PEA-PME. Qu’en est-il concrètement de cette mesure chez CLUBFUNDING ?

David PeronninEn effet, grâce à la Loi PACTE, les investisseurs peuvent maintenant inscrire leurs obligations souscrites via notre plateforme dans le PEA-PME, ce qui permet d’avoir une fiscalité très avantageuse. Les revenus générés au sein du PEA-PME sont exonérés d’impôt sur le revenu si aucun retrait n’a été effectué avant le 5e anniversaire du plan.

Nous accompagnons nos investisseurs dans cette démarche et en parallèle nous développons un partenariat avec la startup Utocat qui propose une solution de digitalisation de l’inscription des titres non côtés dans les PEA-PME avec comme objectif de réduire le délai à 3 jours en moyenne.

A&$ : On observe plusieurs mouvements de rapprochement entre Plateformes de Lending et Banques. Que pensez-vous de ces mouvements et est-ce à terme une solution que vous pourriez envisager ?

David PeronninLe rapprochement avec les banques est intéressant : nous sommes partenaires de plusieurs banques pour différents services (paiements, collaboration sur les dossiers, etc.).

Mais ClubFunding est avant tout un projet entrepreneurial conduit par des passionnés, qui souhaitent rester indépendants.

A&$ : Comment CLUBFUNDING gère t’il son propre développement ? Autofinancement ? Levée de fond ?

David PeronninAprès notre première levée de fonds de près de 1 million d’euros au lancement, nous avons rapidement atteint l’équilibre. Nous sommes rentables depuis la 2e année d’activité. Cela nous permet de gérer notre propre développement.

A&$ : D’autres choses que vous souhaiteriez partager avec nos lecteurs ?

David PeronninNous allons partager dans les mois à venir des projets à vocation plus sociale et durable et réaliser ainsi des levées de fonds pour des causes qui nous sont chères. Nous le ferons avec le même sérieux et la même rigueur que les autres projets mais sans contrepartie pour notre société.

Partagez votre avis sur Clubfunding via le forum de discussion.

A Lire également  100€ offerts via l'offre CLUBFUNDING Parrainage
4 Partages
Tweetez2
Partagez
Partagez2
Enregistrer
Email