Performance moyenne d’un portefeuille de crowdfunding

  • Créateur
    Sujet
  • #48194
    Hrex
    Participant

    Bonjour à tous,

    Ça fait un petit moment que je m’intéresse au crowdlending sans avoir encore franchi le pas. Pour une raison simple, je ne suis pas convaincu que ce soit suffisamment performant. D’où ma première question, selon vous quelle performance moyenne peut-on attendre d’un portefeuille de crowdfunding ?

    Les rendements bruts sont certes alléchants mais quand on prend en compte les défauts, c’est pas la même histoire. Pour le moment, le travail le plus abouti sur la question semble être celui de Patrick (au passage, merci à vous !) Or, si je comprends bien ce qui est dit, le rendement net attendu dans le meilleur des cas est légèrement inférieur à 6%. Soit, après fiscalité un rendement de 4%.

    Or, aujourd’hui j’investis dans un portefeuille d’ETF et j’en tire une performance moyenne supérieure à 10% par an, ce qui semble en ligne avec une performance de long long terme qui serait de l’ordre de 8,5% par an (d’après ce qu’on peut voir ici), ces dernières années ayant été plutôt favorables en bourse. Comme j’investis dans un PEA, la fiscalité est de 17,2% seulement. On est donc bien au dessus des 4% précédemment cités.

    Par conséquent, autre question : faites vous du crowdfunding une stratégie centrale de votre investissement, ou est-ce simplement de la diversification ?

    Pour finir, j’ai l’impression que la performance du crowdlending immobilier est meilleure que pour les prêts aux entreprises (grâce des taux de défauts inférieurs). A condition de se limiter à l’immobilier on pourrait donc atteindre des performance nettes supérieures à 8% (avant fiscalité). Est-ce que cela est conforme à votre expérience ?

    Merci beaucoup pour vos réponses !

Affichage de 3 réponses de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Réponses
  • #48196
    Serge B
    Participant

    Bonjour Hrex,

    Tout dépend de quoi on parle : Pour ma part, et sur les prêts SOLDES, j’arrive en effet à un rendement brut de 7% annualisé, en tenant compte des pertes constatées (certificats d’irrécouvrabilité parvenus)

    Il est beaucoup plus difficile d’extrapoler un rendement futur, c’est à dire tenant compte des intérêts à venir et des « gamelles » présentes et à venir; tout au plus peut-on provisionner en perte partielle ou totale les dossiers connaissant actuellement un retard qui permet d’anticiper une sortie défavorable. C’est plutôt au doigt mouillé et ca ne permet pas d’anticiper les soucis futurs (comprendre : non encore révélés)

    Mon anticipation est alors plutôt à 3,5 %-4% avant impôt, mais avec une marge d’erreur impossible à apprécier

    Le gros de la casse se concentre sur les prêts aux entreprises bien sûr, mais de plus en plus hélas sur l’immobilier (j’ai les chiffres mais ce serait vite fastidieux et peu probant)

    Calcul sur un portefeuille de 513 prêts, dont 258 en cours, avec 50% consacré à l’immobilier, 25% à l’ENR et 25% aux prêts aux entreprises, dont je me dégage au plus vite. Les premiers prêts remontent à début 2017. Le système s’auto-alimente tranquillement depuis un an et me dégage chaque mois un petit cash-flow positif.

    La part consacrée au crowdfunding dans mon portefeuille de titres vifs (c’est à dire hors assurance-vie et defiscalisation) ? un petit 5% et ça suffit bien…

    Trop de zones d’ombres pour que ce soit un actif à part entière…Acteurs trop fragiles, confusion des intérêts entre plateformes et emprunteurs etc.., analyses financières trop sommaires voire fantaisistes, rang défavorable des créances en cas de liquidation … etc…

    Tout ceci n’engage que moi et ne saurait constituer etc..etc..etc…

    PS: Bravo pour vos ETF, ce n’est pas un mauvais choix pour l’heure. J’espère que vos allocations stratégiques seront pertinentes face à la tourmente inéluctable qui s’annonce.

    #48197
    Kurushima
    Participant

    Je fait un petite message rapide:

    Pour moi je suis à 349 projets en cours, je suis a du 17,20% en fiscalité. Mais seulement avec du 4,71% de rentabilité (après impôt et perte).

    Après c’est mon choix. Car j’ai pas mal de petit prêt sur Miimosa qui sont avec de petit pourcentage de rentabilité sur un maximum d’année. (du style 4% sur 5 ans). Je pourrai tourner avec du 8%+ en investissant que dans l’immo.

    Je vais peux être avoir 1 défaut dans pas longtemps (100 euros) Mais sinon pendant 2 ans + j’étais avec du 0 défaut. Mais je passe un peu de temps à lire le projet de A à Z et je décortique les bilans + petite recherche sur l’entreprise et chef d’entreprise et associée + quelque forum de discutions de crow.

    #48214
    Hrex
    Participant

    Merci à tous les deux pour vous réponses  !

    Ça semble en ligne avec ce qu’on peut lire chez les autres membres du Forum.

    5% du patrimoine, c’est aussi ce que j’avais en tête. Une manière de diversifier.


    @Kurushima
    , j’avoue ne pas avoir votre énergie pour décortiquer chaque projet.. en même temps, je comprends que ça fait partie du charme du crowdfunding 🙂

    <hr />

    PS : d’accord avec vous sur la tourmente qui s’annonce. Pas d’autre choix que de garder une parti de cash + fonds en euros par sécurité !

Affichage de 3 réponses de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.