Défaut sur Miimosa

Home Forums Sites de Crowdfunding ENR et Transition MIIMOSA Défaut sur Miimosa

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Auteur
    Messages
  • #34796
    op
    Participant

    Mon premier défaut en financement participatif, je suppose que ce ne sera pas le dernier… Il concerne le projet « Installation du plus grand verger bio du pays Catalan ». D’après Stanislas il s’agit d’un « décalage ponctuel de trésorerie » qui « sera normalement rapidement régularisé ». Sauf que c’était il y a deux semaines.

    50 € offerts pour 200 € prêtés avec le code AS19
    #34797
    Maad
    Participant

    Je sais que ce n’est pas la blague de l’année mais n’est ce pas ironique que de lever pour 15 fois le revenu moyen d’un agriculteur, en partie pour financer une trésorerie qui tombe à 0 après 3 mois alors que le retour sur investissement a été prévu pour 2022 ?

     

    Go en justice pour escroquerie non?

    #34799
    op
    Participant

    Aïe. D’après Actulegales, la société a été placée en redressement judiciaire le 28 décembre 2019. En tant que prêteur, je n’en ai jamais été informé. Miimosa baisse dans mon estime.

    #34860
    Stanislas MiiMOSA
    Participant

    Bonjour à la communauté Argent & Salaire,
    Nous avons eu l’information sur le plan de continuation (à ne pas confondre avec le redressement judiciaire / la société n’est pas en liquidation) dès que le chef d’entreprise en a fait la demande.
    Il s’agit ici de demander un étalement de dette à l’état (MSA notamment) afin de pouvoir mettre en culture de manière convenable la campagne 2020.

    A ce stade, la banque, la coopérative et MiiMOSA ne sont pas concernés par cet acte de gestion. De plus, la coopérative continue son accompagnement technique et financier auprès de l’entreprise pour que la récolte 2019 soit commercialisée au mieux et la 2020 mise en culture de manière optimale.

    Concernant ce projet, nous savions que la première année pouvait être tendue en trésorerie, mais nous avons l’engagement de l’accompagnement technique et financier de la coopérative. la société nous a assuré que l’échéance de janvier serait régularisée cette semaine.

    Enfin, @maad, il est vrai que ce n’est pas forcément drôle de se moquer des difficultés économiques d’un secteur qui au quotidien nous permet de nous nourrir. Nous pourrions nous poser la question suivante : payons-nous assez cher notre alimentation ?

    Nous vous assurons que nous veillons et réalisons un suivi rigoureux de votre portefeuille et vous tenons informés avec le plus de transparence possible de ces évolutions.

    Merci de votre confiance,

    Stanislas BEGUIN

    #34861
    Maad
    Participant

    @Stanislas

    J’espère que derrière votre question se cache un consommateur responsable, qui achète 2 fois plus de produits alimentaires que nécessaire et uniquement des marques les plus chères / les plus labellisées afin de soutenir la filière !!

    Encore mieux ! Dîtes aux investisseurs de renoncer au remboursement, ce serait un super soutien !

     

     

    Plutôt que de mettre ce potentiel défaut sur la faute des méchants consommateurs qui font attention à leur budget ainsi qu’au gaspillage alimentaire, qu’est ce qui a coûté plus cher que prévu à l’agriculteur?

     

    Vous ne pouvez pas assurer que vous effectuez un suivi rigoureux en retransmettant le discours officiel d’une coopérative. J’espère que les investisseurs ont eu accès aux raisons de cette mauvaise anticipation de trésorerie par email ou bien sur un espace personnel.

     

    Bien à vous.

    50 € offerts pour 200 € prêtés avec le code AS19
    #34956
    Stanislas MiiMOSA
    Participant

    Bonjour

    @maad il n’y avait aucune agressivité/jugement dans mon propos simplement une question ouverte de la part d’une personne venant et travaillant quotidiennement dans le secteur agricole. Je ne crois pas avoir incriminé non plus les consommateurs dont je fais évidemment partie.

    Nous sommes dans un système qui est en évolution complète et qui se transforme pour justement se rapprocher des consommateurs afin que les filières soient plus courtes et plus rémunératrices pour les producteurs. Les agriculteurs et industriels font des efforts de transition, en contrepartie les consommateurs modifient aussi leurs habitudes en privilégiant ces circuits courts, les produits français et responsables.

    Concernant le projet, nous prenons systématiquement des références auprès des partenaires (chambre d’agriculture, coopérative, expert comptable). C’est pour nous et pour les investisseurs un point positif d’avoir de la visibilité sur l’activité de l’entreprise grâce à cette coopérative.

    Par ailleurs et comme indiqué, Il s’agit ici de demander un étalement de dette envers la Mutualité Sociale Agricole notamment, prélevée initialement en une fois pour un montant significatif.

    Comme indiqué dans le premier post, les épargnants ont été informés par mail.

    Bien à vous,

    Stanislas BEGUIN

    #35426
    op
    Participant

    C’est régularisé, j’ai reçu les versements de janvier et février pour ce projet. J’espère qu’il se portera bien, non seulement pour mon portefeuille mais aussi pour la production de fruits bio en France : ce n’est pas la demande qui manque.

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

NewsletterA&$

Inscrivez vous pour recevoir les dernières news 

En ce moment 800€ offerts sur vos premiers investissements

Pour finaliser votre inscription veuillez cliquer sur l'email que vous venez de recevoir (Éventuellement vérifiez vos courriers indésirables)