Crowdfunding – Cadre Européen

Affichage de 5 réponses de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Réponses
  • #33337
    tux
    Participant
    • Posts 452

    Top l’info, merci.

    #33341
    Patrick Setzekorn
    Maître des clés
    • Posts 3 710

    Yep, j’ai publié également l’information ce matin : https://argent-et-salaire.com/crowdfunding-europeen/

    Investisseurs dans plus de 2 400 projets / 345K€ / Via 29 plateformes

    Mon portefeuille
    1000€ de Bonus parrainage

    #33359
    op
    Participant
    • Posts 247

    Ça va obliger certaines plateformes à s’adapter. Je pense par exemple à Koregraf : si les gens ordinaires ne peuvent pas mettre plus de 1000 € dans chaque projet, le ticket d’entrée ne peut plus être à 2000 €, ou alors la plateforme ne s’adresse plus du tout aux particuliers non « sophistiqués ».

    La publication d’un document d’information sept jours avant la collecte va mettre fin à la pratique d’Immocratie (et peut-être d’autres mais c’est le seul que je connais) d’ouvrir des opérations d’un seul coup, sans prévenir : on reçoit un mail dans lequel on découvre que le projet existe et que la collecte est ouverte.

    Le délai de rétractation de quatre jours va poser problème en pratique aux plateformes (tant mieux pour les investisseurs, en revanche). Ça veut dire concrètement que jusqu’à quatre jours après une collecte, qui peut aujourd’hui se boucler en quelques minutes, on ne sait pas réellement quelles sommes sont définitivement rassemblées. Va-t-on vers de la survente : accepter temporairement plus d’argent que nécessaire, quitte à rembourser les derniers arrivés une fois les désistements connus ? C’est déjà ce que fait Immocratie, pour le coup ils n’auront pas besoin de changer.

    #33360
    Onihylis
    Participant
    • Posts 209

    Pour le délai de rétractation, ils trouveront bien le moyen de te faire signer un renoncement…

    #33364
    Patrick Setzekorn
    Maître des clés
    • Posts 3 710

    Pour ma part ce qui m’inquiète le plus c’est la perte de réactivité des plateformes. Avec les 7 + 4 jours, on augmente considérablement la durée de financement, qui est un des gros atouts actuel des plateformes sur les banques.

    11 jours risquent je pense de peser aussi sur des plateformes européenne type Mintos où un délais de 11 jours n’apporte pas grand chose dans la mesure où l’on est sur des dossiers de crédit qui sont tous calqués sur le même modèle et où le facteur analyse dossier par dossier est quasi inexistant.

    J’aurais également aimé voir, une loi qui comme en France qui impose aux plateformes de passer par un prestataire de paiement type Lemonway avec obligation de gérer une gestion extinctive de la plateforme en cas de faillite.

    Investisseurs dans plus de 2 400 projets / 345K€ / Via 29 plateformes

    Mon portefeuille
    1000€ de Bonus parrainage

Affichage de 5 réponses de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.