Analyse rendement Lendix prêts 2016

Analyse rendement Lendix prêts 2016
4.1 (82.86%) 7 votes

Home Forums Forum Plateformes de Crowdfunding FORUM OCTOBER (ex Lendix) Analyse rendement Lendix prêts 2016

Ce sujet a 14 réponses, 2 participants et a été mis à jour par  Le Vigilant du Crowd, il y a 4 mois.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 15)
  • Auteur
    Messages
  • #14911

    Petit calcul de rentabilité  : on va s’intéresser aux chiffres de Lendix pour les prêts de la génération 2016 (première année pleine). Nous avons 104 projets financés sur cette plateforme (si on enlève les fonds commun de titrisation).

    Sur ces 104 projets financés, nous avons 11 projets en défaut; 3 LJ, 5 RJ, et les 3 autres projets ont des retards de 5, 9 et 18 mois…

    Pour ceux qui me croient pas (grrrr!) voici ces 11 projets (ils  sont aussi en défaut sur un agrégateur pas tenu par moi pour vous rassurer vous pourrez vérifier par vous même !) :

    Active Réseaux et Télécom
    Boulangerie Patisserie du Château
    Entreprise Travaux Agricoles Publics
    Eurobat
    IsioPharm
    La Cantina di Ozio
    La Storia da Ennio
    MG Editions
    MG Editions 2
    Michel Bartes
    MPVV

    Donc ça fait bien déjà…11/104 = 10.6 % de défaut pour des projets qui ont en moyenne que…2 ans d’ancienneté !!!

    Imaginons le monde idéal : il n’y a plus aucun nouveau défaut pour les prêts de la génération 2016 jusqu’à échéance de l’ensemble des prêts (là je crois au Père Noël mais admettons prenons l’hypothèse la plus rose…)

    Ce que je sais c’est qu’en moyenne 14 mois ont été payés sur les prêts en défaut qui ont une durée moyenne de 57 mois.

    J’applique la flat tax de 30 % sur les gains comme hypothèse de calcul.

    Le taux moyen des prêts Lendix pour 2016 est de 6.63 % sans défaut et 6.95 % avec défaut.

    Quelle sera ma rentabilité à terme ?

    Imaginons qu’on a un budget de 10 000 €

    Donc on a 89.4 % de projets sans défaut soit 8940 € et 10.6 % de projets en défaut soit 1060 €

    Sur les projets sans défaut : 8 940 € à 6.63 % sur 57 mois ça fait 1505.95 € d’intérêts bruts et 1054.17 € net

    Sur les projets en défaut : 1060 € à 6.95 % sur 57 mois et 14 échéances payées ça fait : 77.45 € d’intérêts bruts et 54.22 € net

    Le capital en défaut est de 831.02 €

    Récapitulatif gains nets – capital en défaut = 1054.17 + 54. 22 – 831.02 = 277.37 € de gain

    277.37 € de gain pour 10 000 € de capital prêté sur 57 mois ça fait quel rendement ?

    Capital in fine = 10 000 + 277.37 = 10 277.37 / 57 mois  = 180.30 € d’échéance moyenne

    Ca fait un rendement de… + 1.137 % !!! Inférieur à l’inflation.

    Voilà le rendement Lendix pour les prêts de la génération 2016 avec comme hypothèse méga rose qu’il n’y aura pas de nouveaux incidents… sinon on se dirige droit vers un rendement négatif…

    Et Lendix est une plateforme avec peu de casse…

    #14915

    Patrick Setzekorn
    Admin bbPress

    Bonjour Manu,

    Je me suis permis de déplacer ton post dans un nouveau sujet. Peux tu s’il te plait ne pas mélanger les thématiques (Analyse Wiseed dans un sujet sur une vidéo, Analyse Lendix dans un post sur le parrainage,….)

    Pour en revenir à ton Analyse sur LENDIX, je crois que tu parts sur beaucoup trop d’inconnus dans ton raisonnement. Dans les projets que tu cites en défaut, de mon côté bien qu’en défaut certaines entreprises continuent de rembourser avec du retard. J’ai eu plusieurs projets lendix avec 3 ou 4 mois de retard qui sont à présent totalement en règles.

    Sur 2016 pour l’instant on a  0,04 % du capital en défaut de moins de 6 mois et 1,76% de plus de 6 mois.

    Bref je te propose de refaire ton analyse quand l’ensemble des projets de 2016 seront terminés. Avec autant d’inconnus trop tôt pour simuler la rentabilité finale.

    Prêteur sur 857Projets via 18 Plateformes Lendix, Pretup, Credit.fr, Lendopolis, Wiseed, Les Entreprêteurs, Lendoshpère, Unilend, Prexem, Bolden, Tributile, Wesharebonds, Fundimmo, Agrilend, Solyllend, Homunity, Lymo, Bienprêter

    #15030

    Patrick, je t’indique le nombre de défauts Lendix pour les prêts 2016 et je te les cite un par un (je ne peux pas être plus factuel comme tu es de bonne foi tu ne pourras pas me contredire) et tu me réponds qu’il y a globalement sans citer lesquels des régularisés. Alors dans ma liste très concrètement quels sont à ce jour les régularisés ? Et pas ceux que tu penses qu’un jour peut être ils seront régularisés.

    Tu sais c’est l’argument que des salariés de plateforme me sortent régulièrement. Ne vous inquiétez pas certains vont se régulariser…

    A part que dans la liste des défauts que j’ai cité il y a soit beaucoup de procédures collectives soit des très très gros retards…

    Et s’il y en a 1 ou 2 peut être (peut être) qui seront régularisés, il y aura aussi (peut être) de nouveaux défauts. Mais je ne fais aucune anticipation…(des futurs régularisés ou de futurs défauts)

    Tu sais à attendre ces discours avec les régularisations massives certains croient qu’avec ça le stock de défaut (meilleur indicateur) baisse ou est stable…

    Faux il augmente beaucoup plus vite en pourcentage que le nombre de projets financés…

    Tu ne peux pas me contredire la dessus..

    Et oui il y a des dossiers qui se régularisent (heureusement) mais pas suffisamment pour faire baisser le taux de défaut qui est très élevé dans le crowdlending PME généraliste.

     

     

     

    #15042

    Patrick Setzekorn
    Admin bbPress

    Bonjour Manu,

    Attention à bien lire mes posts, trop souvent tu me fais dire des choses que je ne dis pas….

    1) Nulle part j’indique que ta liste de projet en défaut n’est pas bonne. Elle me parait tout à fait exhaustive.

    2) Nulle part j’indique que parmi ta liste des projets sont régularisés : J’ai juste dit que parmi ta liste certains continuent de rembourser avec du retard. Exemple la boulangerie qui le 1er août m’a versé une parti du capital et intérêt en retard. Donc bien que toujours en défaut l’entreprise fait des efforts pour rembourser.

    Je dis simplement que c’est un trop tôt pour faire un bilan de 2016. Sur 2016 pour l’instant on a  0,04 % du capital en défaut de moins de 6 mois et 1,76% de plus de 6 mois. Sur mon propre portefeuille sur les projets de 2016 suis plutôt autour de 1,9% en défaut dont 1 projet qui petit à petit rembourse. Pour l’instant rendement de 3,1% net de défaut et net de fiscalité (-30% Flatax)

    Ferais un bilan dans quelques années.

    Prêteur sur 857Projets via 18 Plateformes Lendix, Pretup, Credit.fr, Lendopolis, Wiseed, Les Entreprêteurs, Lendoshpère, Unilend, Prexem, Bolden, Tributile, Wesharebonds, Fundimmo, Agrilend, Solyllend, Homunity, Lymo, Bienprêter

    #15043

    Patrick tu me dis a juste titre : prends un certain recul pour avoir suffisamment d’historique sur tes stats. Là je suis ok.

    Quand je prends les chiffres les plus anciens : 2013 et 2014 avec des projets pour la plupart qui sont ou devraient être remboursés j’ai une objection de ta part…

    Ah non ces chiffres ne concernent qu’une période avec beaucoup de défauts et avec principalement  une seule plateforme et donc pas représentatif. Soit..

    Quand je te fais une étude sur l’année 2015 toutes plateformes confondues et avec des prets déjà bien remboursés et avec un même taux de défaut, ça ne te convient plus.

    Maintenant tu me dis prends ceux de 2016 mais attends 2-3 ans mini pour avoir les résultats. On a grosso modo le même commencement en 2016 que pour les années précédentes.

    La question est que faire si les chiffres non satisfaisants se confirment… avec des taux de prêt bien plus faibles au départ.

    On regardera la génération 2017 puis 2018 en disant à nos lecteurs ne vous inquiétez pas les 5 premières années c’était normal qu’il y ait beaucoup de casses ?

     

     

     

     

    #15044

    Patrick Setzekorn
    Admin bbPress

    Je crois que je dois vraiment mal m’exprimer. Jamais je te reprocherais de faire des analyses, j’en publie moi même régulièrement soit sur la base de mon portefeuille (que je publie en intégralité de manière régulière) soit sur la base des statistiques type indicateurs de performances auxquels tous le monde à accès.

    Dans ta dernière analyse je dis juste qu’il y a encore beaucoup d’inconnus et de l’autre je partage avec toi mes chiffres de 2016 qui sont je trouve très différent.

    Je trouve que tu déformes trop souvent mes propos. Exemple je ne t’ai jamais reprochés de faire des analyses long terme avec des données remontant à 2013. C’est au contraire très intéressant. C’est sans doute juste un problème de forme comme d’habitude où tu as du faire un post en disant à tout le monde de fuir le Crowdlending parce que d’après tes stats au bout de 3 mois on a déjà x% de défaut et que moi je t’ai simplement répondu que je ne constate pas les mêmes chiffres sur mon portefeuille.

    Prêteur sur 857Projets via 18 Plateformes Lendix, Pretup, Credit.fr, Lendopolis, Wiseed, Les Entreprêteurs, Lendoshpère, Unilend, Prexem, Bolden, Tributile, Wesharebonds, Fundimmo, Agrilend, Solyllend, Homunity, Lymo, Bienprêter

    #15045

    Patrick, on ne fait jamais de généralités avec des cas spécifiques.

    D’un côté il y a le marché global du crowdlending toutes plateformes confondues et de l’autre des marchés spécifiques (ENR, crowd immo) ou des situations spécifiques (portefeuilles particuliers X, Y et Z).

    Moi je fais clairement la distinction entre tous ces cas de figure bien différents.

    En finances, le marché des actions technologiques peut évoluer clairement différemment du marché actions globales France.

    Dans le crowdlending, le financement des sociétés ENR ce n’est pas la même chose qu’un financement de plusieurs PME-TME tous secteurs confondus par exemple. Je ne mélange JAMAIS les 2 dans mes analyses car je souhaite rester le plus cohérent possible.

    Même chose pour un portefeuille d’un client X qui fait -20 % depuis 2 an et d’un client Y qui fait +20% sur la même période.

    Le client X avec une performance de son portefeuille de -20 % va croire à tort que le marché est catastrophique alors que le marché a progressé un peu sur la période.

    Inversement le client Y avec une performance de son portefeuille de +20 % va croire que le marché dans lequel il investit est intéressant et très probablement après.

    Mais les clients X et Y peuvent avoir une vision déformée de la réalité en ne regardant que la performance de leur portefeuille surtout sur une courte période.

    Patrick, actuellement, je dis actuellement, tu es plutôt dans la situation du client Y qui voit le marché avec une certaine euphorie.

    Comme pour le client X qui est dans la situation inverse (et qui déprime), il est INDISPENSABLE de lui donner des indicateurs de référence, des benchmarks, c’est ce que je fais régulièrement dans mes analyses.

    J’utilise des indicateurs indispensables (taux de défaut), échéances moyennes où se concrétisent ces défauts (pour mesurer les impacts en capital c’est ce qui compte).

    Tous ces chiffres, je ne les ai pas inventé, ils sont incontestables. On les retrouve aussi ailleurs sur le web (avec des sources différentes).

    Voilà je te donne la tendance générale tous prêts confondus. Je fais aussi des analyses par platefeforme (comme avec Lendix qui ne compte pas encore trop de défauts pour l’heure en relatif par rapport à ses concurrentes)

    Maintenant ton portefeuille ne retracera pas forcément la tendance, tu pourras avoir un alpha positif ou négatif de taux de défaut par rapport à un portefeuille à ancienneté égale représentatif du crowdlending général.

    Toi tu as en ce moment de la chance avec moins de défaut que le marché global. Tu publies 3.50 % en nombre, si on enlève wiseed, tu dois être à 3.80 %. Bref ça ne change pas grand chose, ça reste maîtrisé en effet et je te félicite. Un portefeuille représentatif du crowdlending (le benchmark) compterait entre 5 et 6 % de défaut sur le stock avec entre 17 et 20 % de défaut à terme (hors Wiseed et ENR)

    Tu as un écart de 2 points avec un portefeuille modèle.

    Tu as prêté à plus de 600 projets. Les statisticiens parlent d’une marge de +/- 3-4 % par rapport à la moyenne à ce nombre de projets.

    Quand tu seras à 1000 projets, la marge se resserera à +/- 2 % par rapport à la moyenne. Tiens on retrouve la marge d’erreur des instituts de sondage…

    Bref, plus tu prêteras, plus tes performances se rapprocheront de la moyenne.

    Idem pour ceux qui ont de la malchance et qui connaissent 7-8 % de défaut pour un portefeuille de même maturité que le tien, davantage que le benchmark. Leurs performances se rapprocheront de la moyenne s’ils continuent de prêter.

    Toujours pas convaincu ? Pourtant c’est mathématique. Les instituts de sondage ne t’inspirent pas ?

    Prenons un autre exemple :

    Pourquoi les gérants de portefeuille d’actions limitent le nombre d’actions dans leur portefeuille ?

    Car ils se réfèrent aussi aux statistiques… Plus ils ont d’actions dans leur portefeuille, moins ils ont de chance de dépasser nettement la performance du marché…

    Et il y a de nombreux autres exemples pratiques.

    Ben le crowdlending n’échappe pas à cette règle qui s’applique partout.

    Plus tu auras un portefeuille fourni, plus les études générales sur le crowdlending te concerneront…et concerneront ceux qui te lisent aussi.

    Et la tendance genérale n’est pas très bonne. Même ton ami Mathieu l’admet à demi-mot…

    Je fais la même remarque à ceux qui ont eu moins de chance (il y en a plein) et qui ont perdu -10 %, -20 %. Je le vois aussi sur certains forums. Avec 1000 projets, ils feraient -2/+2 % de la moyenne de marché. En taux de rendement c’est plus stable mais en niveau comme le marché n’est pas bon, ce n’est pas intéressant.

    PS : pour info, le taux de défaut que tu publies pour ton portefeuille est passé de 1.53 %  à 3.50 % (soit plus du double) en 5 mois. Ce qui illustre bien ce que j’ai écrit plus haut.

     

     

     

     

     

     

     

    #15047

    Patrick Setzekorn
    Admin bbPress

    Manu va vraiment falloir se concentrer sur un sujet à la fois. Nos échanges deviennent stériles car tu réponds en lançant 15 sujets en même temps. On était sur  LENDIX et je te parlais de mes propres stats et là tu me parles d’ENR, d’immobilier,….

    Ensuite tu me catégorises en Euphorique alors que je ne cesse de dire que du jour au lendemain avec les risques que j’ai pris sur mes premiers prêts je peux facilement passer à un rendement négatif. Et si mon rendement est négatif je continuerais à le publier : Je n’ai aucun soucis  avec cela. A titre d’info j’ai déjà perdu beaucoup d’argent dans certains investissements que j’ai fait dans ma vie. Je ne suis pas du genre à être euphorique quand je fais 3 à 4% sur un investissement à risque qui peut se retourner du jour au lendemain.

    Tu me parles de mon taux de défaut en nombre qui en 6 mois est passé de 1.53 %  à 3.50 % sauf que tu oublies de préciser que mon taux de défaut en montant est lui passé de 1,27 à 1,3% en 6 mois ce qui suit une tout autre logique. Il était même de 1,42% le mois dernier et il a baissé à 1,3% ce mois ci.

    Tu passes ton temps à dire que tes statistiques sont irréfutables mais à ma connaissance tu n’as jamais publiés tes datas. Ouvre un nouveau post avec un Excel en pièce jointe et on fera un débat dessus… Moi je publie toutes mes sources.

    Maintenant puisque tu as ouvert un sujet sur LENDIX en 2016 essaye de rester sur ce sujet. Vu que mon portefeuille LENDIX 2016 n’a aucune valeur statistique pour toi, je te laisse nous dire pourquoi ton  estimation est si différente des valeurs 2016 que publient lendix dans ses indicateurs de performances. Pour rappel LENDIX annonce 1,76 % de montant en défaut de plus de 180j et de 0,04% de moins de 180j

    Prêteur sur 857Projets via 18 Plateformes Lendix, Pretup, Credit.fr, Lendopolis, Wiseed, Les Entreprêteurs, Lendoshpère, Unilend, Prexem, Bolden, Tributile, Wesharebonds, Fundimmo, Agrilend, Solyllend, Homunity, Lymo, Bienprêter

    #15051

    Ah Lendix !

    Tu oublies de lire à tes lecteurs que Lendix a changé récemment ses méthodes de calcul pour calculer ses taux de défaut…

    Dans la méthode précédente pour les retards de moins de 4 mois, il calculait un capital en défaut en provisionnant un pourcentage du CRD des projets en retard, pourcentage qui augmentait avec le retard.

    Exemple : 40% du CRD si retard d’un mois, 70% si retard de 2 mois…jusqu’à 100% du CRD si 4 échéances en retard…

    Maintebant c’est fini.

    il ne compte que seul la part du capital des échéances en retard si pas procédure collective ou decheance du prêt.

    Donc mathématiquement pour un prêt sur 48 mois il provisionne en gros 1/48eme du montant prête par mois de retard…

    Avant il provisionnait 50% du CRD , 70%,100%.

    Je vous laisse chers lecteurs prendre vos calculatrices pour voir  le % de capital en retard qu’on peut retirer des chiffres avec cette 2eme méthode c’est très impressionnant.

    Voilà comment publier des stats bien plus belles.

    Ouf car Lendix annonce pas mal d’échéances impayées ces 6 derniers mois… Le hasard du calendrier fait bien les choses…

    J’invite aussi nos chers lecteurs à voir les règles de calcul de lendstats qui calculent en taux de perte…en gros ancienne méthode Lendix.

    Encore une exception française ….même dans le crowd ça nous pourrit la vie.

    Question peut on changer les règles de calcul de défaut comme bon nous semble sans risque de sanction des autorités de tutelle, simple question.?

    Pourquoi dans ce cas ne pas comptabiliser comme défaut tout retard de plus de 5 ans ? Autant se fixer une règle très très favorable ?

    Et dans les stats Lendix, Patrick chose que tu n’as pas précisé la plupart des défauts concerne des prêts pas très importants…

    Tu sais en pratique ce n’est pas parcequ’un prêt est de 3 millions d’euros qu’un prêteur individuel va prêter 100 fois plus à ce projet qu’un autre projet à 30000 euros..

    Généralement les montants prêtes pour chacun ne dépend pas des montants de chaque prêt globalement….

    C’est sur qu’un défaut sur un prêt de 30000 euros ne représentera pas grand chose pour Lendix mais pour chaque prêteur individuel il aura la même casse qu’un prêt élevé de 3000000 d’euros…

    Nuance aussi à savoir…

    #15054

    Patrick Setzekorn
    Admin bbPress

    Lendix n’a pas changé de méthode de calcul…

    Depuis quelques semaines, ils ont ajouté les indicateurs de performances et se sont donc alignés avec les indicateurs communs FPF.

    Ils continuent à afficher les indicateurs de défaut de plus de 60 jours légaux que toutes les plateformes affichent aussi.

    Concernant tout ton laïus sur les défauts de petits montant versus gros montants qui pénalisent les prêteurs individuels comme moi, je vois pas trop le rapport vu que mon taux de défaut en montant sur 6 mois n’est passé que de 1,27 à 1,3% versus 1.53 %  à 3.50 % en nombre.. La seule chose que je retiens  donc c’est que les gros projets sont à priori moins risqués que les petits.

    Prêteur sur 857Projets via 18 Plateformes Lendix, Pretup, Credit.fr, Lendopolis, Wiseed, Les Entreprêteurs, Lendoshpère, Unilend, Prexem, Bolden, Tributile, Wesharebonds, Fundimmo, Agrilend, Solyllend, Homunity, Lymo, Bienprêter

    #15055

    Patrick, mon cher ami… Je vais recommencer tout depuis le début, peut être me suis je mal exprimé, c’est possible.

    Reviens à ton post 15047 à la fin. Il est écrit  et je n’invente rien : « Pour rappel LENDIX annonce 1,76 % de montant en défaut de plus de 180j et de 0,04% de moins de 180j ». OK on va parler de ça ?

    J’ai déjà une excellente nouvelle à t’annoncer je retrouve ces 2 chiffres sur la page STATS de Lendix dans le tableau INDICATEURS D’INCIDENTS en bas de tableau.

    Tu me parles dans le post précédent que Lendix a rajouté une rubrique INDICATEURS DE PERFORMANCES avec au passage des indicateurs qu’ils utilisent depuis un bon moment : TRI…mais là n’est pas le sujet.

    Je suis dans le tableau INDICATEURS D’INCIDENTS car je réponds exactement à ton post 15047 sans faire diversion avec tes 2 chiffres pour l’année 2016 : 0.04 % e t 1.76 %.

    Bon si on s’intéresse à la définition des indicateurs d’incidents (je reste dans le sujet) on a bien le CAPITAL EN RETARD DE PAIEMENT, LE TAUX DE RETARD DE PAIEMENT, LE CAPITAL EN DEFAUT DE PAIEMENT ET LE TAUX DE DEFAUT DE REMBOURSEMENT.

    OK tu me suis ?

    Bon regarde la définition de chacun de ces termes : c’est le 6 – 7 -8 -9

    • Le capital en retard est la somme du capital des échéances en retard de paiement depuis moins de 180 jours, net des recouvrements.
    • Le taux de retard représente la part d’échéances en retard de paiement depuis moins de 180 jours par rapport au capital emprunté. Il est calculé de la manière suivante :- en volume : capital en retard de paiement / montant prêté ; – en nombre : nombre de projets présentant un retard / nombre de projets financés.
    • Le capital en défaut est la somme du capital dont le remboursement ne sera jamais ou probablement pas effectué. Il est calculé de la manière suivante : somme du capital des échéances en retard de paiement de plus de 180 jours + somme du capital en retard de paiement et du capital restant dû d’une société en procédure collective ou ayant fait l’objet d’une déchéance du terme contractuelle, net des recouvrements.
    • Le taux de défaut de remboursement représente la part de capital dont le remboursement ne sera jamais ou probablement pas effectué par rapport au capital emprunté. Il est calculé de la manière suivante : – en volume : capital en défaut de remboursement / montant prêté ; – en nombre : nombre de projets en défaut / nombre de projets financés.

    J’avais sauvegardé les écrans  statistiques de lendix des autres mois.

    Force est de constater que le taux de défaut était une notion bien utilisée (donc cette notion n’a pas été rajoutée c’est important de le préciser) mais lendix a fait évoluer la définition de ce taux de défaut.

    Avant il séparait le taux de défaut pour tous les prêts et le taux de défaut pour les plus de 60 jours. Soit.

    Mais la méthode  du taux de défaut était la suivante : on calculait systématiquement ce taux  en fonction du capital restant dû pour les prêts qui étaient en retard et en défaut. Car c’était la loi qui imposait cette méthode de  calcul.

    Eh ben maintenant ce n’est plus le cas cher ami. Ce même taux de défaut est calculé pour tous les impayés hors procédure collective et pour les retards de moins de 6 échéances selon la base du capital des échéances en défaut.

    Et ça change tout. Car un retard de 3 mois, on ne provisionne plus le CRD mais 3 échéances hors intérêt en retard en gros 3/48 ème du montant du prêt initial.

    En moyenne un CRD d’un prêt en retard, c’est 70 % du capital prêté. Ben là on est à 3/48ème ce qui fait 6.25 % du montant prêté qu’on déduit des chiffres.

    Eh oui, plus de 10 fois moins !!!

    Bref, pour tous les retards de moins de 6 moins (hors procédure collective), ce taux de défaut va considérablement baisser, c’est mathématique !

    Ben voilà ce que je voulais écrire dans mon post prédécent.

    Rien à voir avec les indicateurs de performances et les TRI qui ne veulent rien dire et ne sont pas une nouveauté LENDIX.

    Le TRI c’est du pipeau comme la rentabilité à terme d’un portefeuille car ça se base selon le fait qu’on considère qu’il n’y aura pas d’impayés à venir sur tous les prêts qui sont sains.

    Eh ben ça on ne peut pas l’anticiper, comme d’ailleurs les défauts futurs.

    Pour la notion de rentabilité à terme d’un portefeuille : c’est encore pire. Non seulement on fait des anticipations hasardeuses mais en plus…. il suffit de prêter sur une plus longue durée pour l’augmenter…

    Si on veut faire apparaître un portefeuille avec une performance toujours sexy, ne faites que des anticipations positives et s’il y a des défauts, il suffit de reprêter sur des projets de plus longue durée pour maintenir ce chiffre artificiel à un niveau élevé… Pas bête non ?

     

     

     

     

    #15056

    Je viens d’avoir Lendix. Ceux ci me confirment bien que le taux de défaut mis en avant dans leurs stats est bien celui qui est indiqué dans la rubrique <span style= »text-decoration: underline; »>indicateurs d’incident les chiffres dont on parle dans les posts précédents.</span>

    Ceux ci sont calculés sont les règles du FPF qui effectivement sont bien plus intéressantes pour les plateformes. Ben voyons… Ils sont bien calculés selon les règles de la part du capital des échéances en retard et non du crd en défaut.

    CQFD c’est bien ce que j’avais compris….

    Pour avoir les anciennes stats, il faut aller tout en bas de la page il faut bien fouiller…

    Leurs chiffres ça devient vraiment un gros bordel…

    Un prêteur qui ne cherche pas à comprendre davantage verra les premières stats qui lui sautent aux yeux et comparera ces stats avec ceux des mois précédents qui ne sont pas calculees selon les mêmes critères. Mais ça il faut qu’il fouille très très loin pour le savoir…

    Peut être aurons nous le mois prochain un tableau additionnel qui ne comptera plus les retards de moins de 3 ans… On.ne sait jamais…

     

     

     

     

    #15057

    Patrick Setzekorn
    Admin bbPress

    1) C’est bien tu arrives presque à te concentrer sur 1 point à la fois

    2) Dommage que tu ai toujours un peu de mal à lire mes posts car cela fait 2 fois que je te dis que LENDIX publie les 2 chiffres (Version FPF, et version légal du taux de défaut qui effectivement est en bas de la page)

    3) Tu critique le fait que LENDIX publie les 2 tableaux et que c’est le bordel : Pour info toutes les plateformes qui publient les indicateurs FPF, publient aussi les indicateurs légaux. C’est donc un bordel assez homogène je trouve.

    4) Pour info (je te l’ai déjà dis mais tu n’as pas du le lire), c’est moi qui ai demandé à LENDIX de remettre en place les indicateurs légaux qui avaient disparus suite à la mise en place des indicateurs FPF

    5) Tu ironises sur le fait que demain Lendix va sortir un troisième tableau avec des taux de défaut à 3 ans… Trouves personnellement que dans un environnement aussi concurrentiel, les plateformes font quand même un effort de fournir de l’info avec un certain niveau d’homogénéité. J’ai travaillé dans pas mal de startup, où il était quasi impossible de faire des analyses concurrentielles tellement chaque entreprises ne fournissaient aucune info. Tu as le droit d’en vouloir plus et je ne te le reprocherais pas après libre aux plateformes de fournir l’info qu’elles veulent bien nous fournir. C’est pour cela que je publie de manière régulière les stats de mon portefeuille.

     

    Prêteur sur 857Projets via 18 Plateformes Lendix, Pretup, Credit.fr, Lendopolis, Wiseed, Les Entreprêteurs, Lendoshpère, Unilend, Prexem, Bolden, Tributile, Wesharebonds, Fundimmo, Agrilend, Solyllend, Homunity, Lymo, Bienprêter

    #15058

    Pour moi les stats de défaut méthode FPF n’ont pas lieu d’être publiées que ce soit sur Lendix ou sur les autres plateformes.

    Il ne doit y avoir qu’un seul indicateur (norme autorités de tutelle) et rien d’autre.

    Sinon ça fait bordel homogénéisé (j’adore ton terme) pour ne pas dire général !!!

    Le montant des intérêts bruts déjà reçus doit être en gras ainsi que le CRD des prêts en défaut ou en retard de 2 échéances (allez je suis sympa)

    Le reste niveau risque et rentabilité on.s’en fout (désolé si ce terme peut te choquer il faut que je fasse très attention sur la forme je sais je sais…)

    Les Américains et anglais sont bien plus simples que nous…

    Conclusion : c’est pour quand des stats simples pas à la parisienne mais à la provinciale…

    Bref de la bonne logique paysanne qui dit que 4+4 ça fait 8.

    Ou 11% de défaut pour des prêts qui ont 2 ans ça craint…

    Et pas ça fait 0,03 en montant. (Avec une méthode incalculable qui soustrait bien de trucs par derrière et que le commun des mortels ne comprend pas…).

    Tu arrives à expliquer ton fameux taux de défaut miracle aux gens ?

    Mort de rire.

     

    #15059

    Pour en terminer là le crowdlending c’est l’art de dire que tu fais une bonne recette saine avec  tel additif+tel additif.

    Ou que 5 jours boursiers chaotiques donne une excellente performance sur 5 jours glissants

    Ou que 200 défauts dans le secteur donne un taux de défaut de 1 à 2%…

    Tant qu’il y a des gens pour y croire…

    En espérant qu’ils le vivent bien après c’est tout ce que je leur souhaite…

    Pour ceux qui l’auront compris dont acte.

    Pour les autres je ne peux plus rien faire pour vous malheureusement.

    Bon courage à tous et à toutes et merci Patrick de m’avoir accordé cet espace de liberté.

     

     

     

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 15)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Gagner de l'argent avec Argent et Salaire

Newsletter A&$

INSCRIVEZ-VOUS pour recevoir les dernières news 

En BONUS : Plus de 600€ d'avantages sur les meilleures plateforrmes

Vous êtes à présent abonné à la Newsletter - Un mail de confirmation va vous être envoyé

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer
Email